Comment se préparer pour l’aquathlon ? Rudy vous explique tout !

aquathlon-affiche-v2

A 15 jours du championnat NC d’aquathlon, qui se déroulera le 1er/10 prochain, je suis allé à la rencontre d’un nageur calédonien connu du grand public: Rudy BERNARD.

Rudy est aussi coach / entraîneur de natation et pour ce blog, le temps d’un interview, consultant …

A travers ces quelques questions, j’espère que vous, et principalement les novices, trouverez les réponses à vos questions pour vous préparer au mieux pour cette compétition particulière qui se déroulera sous un format tout aussi original.

 

 


 

 Bonjour Rudy,

tout d’abord, merci d’avoir accepté de contribuer à l’animation de la rubrique « training », à quelques jours du traditionnel aquathlon de l’Olympique, qui se déroulera le 1er/10/2016..

Peux tu STP, en quelques mots présenter l’entraîneur et l’athlète que tu es?

 

J’ai débuté la natation sur le tard, vers 13 ans. J’ai arrêté de nager après le BAC, le temps de mes études en France. Lorsque le temps m’a permis de reprendre la natation sérieusement, c’est à dire en 2006, j‘ai continué à nager jusqu’au Jeux du Pacifique en 2011.

J’aimais les épreuves comme le 200 ou 400 NL, ou le 200 papillon. J’avais des résultats corrects en eau libre aussi. J’ai participé aux océanias en 2008 et 2010 sur les épreuves d’eau libre (5km et 10km)

Ensuite, j’avais l’envie de partager ma passion pour ce sport et de mettre en place des projets sportifs pour des nageurs de compétition. J’ai entraîné 5 ans à l’olympique natation (2011-2016) J’entraînais surtout le groupe jeunes compétition et les maîtres.

 

rudy-itw-3

Que représente pour toi l’aquathlon sous la forme de multiple enchaînement, alors qu’on plus l’habitude de voir une épreuve de nat’ enchainée avec une épreuve pédestre ?

Pour ma part, en tant que concurrent, j’ai toujours connu l’aquathlon sous cette forme (enchaînement natation/course à pied sur 3 boucles) Donc il m’est difficile de parler de la formule officielle.

A mon avis, la répétition nage/course à pied, 3 fois, c’est celle qui fait le plus mal. Auparavant, on enchaînait ces 3 boucles à la baie des citrons, donc dans le sable. Comme si c’était pas assez dur !!! Mais çà avait son côté original et unique.

Je me rappelle de beaux duels entre nageurs, mais aussi entre nageurs et triathlètes. En effet, sur ce type de course, on ne sait jamais avant la course va l’emporter. Les nageurs se « débrouillent » bien en course à pied en général.

Pour ma part, j’ai remporté par 3 fois l’aquathlon (1998-2000), mais mon meilleur souvenir restera ma seconde place derrière Patrick Vernay, où il ne m’avait repris qu’à 300 mètres de l’arrivée. il était au top en plus car il avait réalisé quelques semaines avant le meilleur classement d’un français à Hawaï.
Quel conseils donnerais tu aux novices et aux « confirmés » pour aborder au mieux cette épreuve qui consistera à enchaîner des blocs de « 350m swim suivi de 1500m de run »?

Le plus difficile dans ce genre d’effort est de gérer l’enchaînement. Les passages nage/course à pied et course à pied/nage. La difficulté est sur deux points : le mode respiratoire et la sollicitation des groupes musculaires qui est différente.
Lors de la transition course à pied/natation, j’ai une préférence pour nager surtout sur un rythme de bras élevé et laisser les jambes légèrement au repos. Il ne faut pas oublier de bien expirer dans l’eau. Je trouve que la transition nage/course à pied pose moins de difficulté d’adaptation. 
rudy-itw-1
Il reste deux semaines avant la course, comment finir sa préparation quand on est novice et qu’on découvre ces disciplines enchainées ?
Il a deux manières.
1. On peut continuer à travailler séparément natation et course à pied. En natation, il faudrait partir de faire des séries du type départ rapide, entretien de vitesse et finir fort sur les derniers mètres (3x 300 (50 Z4 r: 15″ + 200 Z3 r:15″ + 50 Z4) avec 1×100 jbs entre chaque série) Pour la course, je ne suis pas spécialiste donc il m’est plus difficile de proposer quelque chose.
2. La seconde manière consisterait à travailler les enchaînements en nageant à la Baie des Citrons, ce qui permet de se faire des petits circuits natation/course à pied. 
Au niveau de l’échauffement, comment pourrait procéder un « novice »?
Cela dépend de l’âge et du niveau. Pour ma part, je préférais débuter par un footing léger. Ensuite, un échauffement des membres supérieurs avec quelques mouvements. Un petit tour dans l’eau pour prendre des repères sur les trajectoires.
Pendant l’échauffement, je varie les nages. Enfin, je termine avec quelques accélérations en crawl.
Ensuite, il reste à bien se placer sur la ligne de départ par rapport au passage de la première bouée et c’est parti !
rudy-itw-2Un p’tit mot sur le petit déj’ qui précédera l’épreuve?
Je conseille toujours de ne pas changer ses habitudes. De faire comme on le fait tous les jours.
Merci Rudy pour ta participation à cet article.
Seras-tu sur la ligne de départ le 1er octobre prochain?
Bien sûr que non lol Je viens de reprendre de façon régulière le sport depuis 2 mois, donc la condition revient mais elle n’est pas encore là. Je serai plutôt derrière la ligne de départ pour donner un coup de main à l’organisation de l’épreuve.
Itw réalisé par O.T le 17/09/2016